07 novembre 2008

sự lăn mực khó khăn...

Trong luc nay, toi dang that vong e che o buong de(*). Cang nhung ngay qua, cang toi giong thay chua. Troi oi! Moi net hong la hinh ve phai lam lai nua... Them nua, ky thuat phuc tap lam ! Toi hy vong de chua bao gio xong sach nay. * chi o buong de thoi. Tai vi khong nguoi nao co duoc nhin toi nhu vay. O ngoai, toi mot nguoi binh thuong, lich su va toi nguoi khong bi loan than kinh dau(*). * that khong? (Toi xin loi cac ban cho noi chuyen khong nhung dau va cac loi ngu phap. cam on nhieu).
Posté par keo ky niem à 21:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 octobre 2008

buồng đẻ tớ

Alors pour répondre à ceux et celles qui persiflent et qui se posent la question: " c'est pas un peu le bordel chez toi, quand même? " Eh bin voici.- C'est le matin, je me fais donc une petite session sites, blogs... l'actualité du net en sommes. Avec un cà phê pour me réveiller. (Quoique,  les simples informations du moment y arrivent sans problêmes.)-  C'est ici que je passe ma vie.  Je vais  certainement opter pour un coussin sous mes fesses vu le nombre d'heures que je passe là... Ca serait trop bête... [Lire la suite]
Posté par keo ky niem à 15:05 - Commentaires [12] - Permalien [#]
11 octobre 2008

J'ai enfin trouvé un bon papier. Canson 200g. Essais concluants. Hourra! Arigato gozaïmass Fumio!
Posté par keo ky niem à 21:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
10 octobre 2008

l'Encrage. Un problème à résoudre.

Ma rhinopharyngite se soignant,  petit à petit mais surement, je me dis que c'est peut être le moment pour commencer un peu l'encrage, du moins quelques essais. oh! oh! surprise! J'ai vraiment du mal, comme la dernière fois. Le papier n'est vraiment pas très bon: il boit trop le gris, fait des traces à chaque passage de lavis, gondole trop à mon gout (j'en ai acheté presque 5OO, A3!). En plus, je me donne de multiples difficultés à mettre différents passages de gris, différentes valeurs au traits. J ai un pinceau à ma... [Lire la suite]
Posté par keo ky niem à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2008

La maison du bonheur

Après une pluie de cadeaux " vô số quà" à Strasbourg pour mon départ, c'est une pluie " trời mưa" qui m'a accueillit à Angoulême.Je me trouve donc ici où je commence tout doucement mon labeur de mes 350 pages. Je viens d'imprimer les crayonnés cette aprèm. Je les vois, devant moi, en vrai... c'est un peu flippant. KROF! KROF!
Posté par keo ky niem à 18:51 - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 octobre 2008

je viens juste de changer de crémerie. Vive le Pinot des Charentes!
Posté par keo ky niem à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2008

Tout. Je mets tout à la poubelle (papier)! Approximativement, 2000 à 3000 pages de crayonnés jetées! C'est limites jouissif. Haha! Je suis comme un bucheron pris de folie de tronçonner tout sur son passage. Haha! ah, on a sonné à l interphone...
Posté par keo ky niem à 20:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 septembre 2008

Y' a pas à dire, une couverture, c'est pas une mince affaire! (et j'ai toutes mes facultés mentales après mon formidable des Berthom') Je fais un trip sur les oiseaux. Non, non. Je ne fais pas dans l'horreur-thriller Hitchkockien. Ok, alors, juste une plume. Merci Julien pour tes éclaircissements. Je vais réajuster quelques trucs et envoyer ça à l'éditeur, histoire de prouver que je ne chôme pas.                      
Posté par keo ky niem à 11:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 septembre 2008

du coton hydrophile, vite!

Au dernières nouvelles, d' après un bilan sanguin, mon perso manque de plaquettes. Il va donc mourir d'une hemoragie du nez.  (trop con!)                                                                        Hết .   Nan, j'rigole! Huhu!  Plus qu'une... [Lire la suite]
Posté par keo ky niem à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2008

Je suis revenu, frais comme un gardon bronzé, aussi robuste qu'un bucheron. Je n'ai pas compté le nombre de stères chargés et déchargés mais je pense avoir dépasser haut-la-main mon guiness bûche. J'ai la niaque, grave! Au crayon maintenant. L'éditeur s'impatiente.
Posté par keo ky niem à 09:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]